Partagez|

La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar


Prof de DCFM  Directeur des verts

Prof de DCFM
Directeur des verts



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 53
◗ CRÉDITS : White Rabbit

MessageSujet: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 8:34

Russel Christopher Hannigan
44 ans / Professeur de Défense Contre les Forces du Mal et Directeur des Serpentard.
Bradley Cooper - White Rabbit
Hé, salut toi ! Comment ça, tu sais pas qui je suis ? Je m'appelle
Russell Christopher Hannigan
, mais généralement, on me surnomme
Russ'
. Je suis né le
28 octobre 1956
, et si tu sais compter, tu pourras en déduire que j'ai
44 ans
. Je suis originaire de
York
et je suis donc
anglais
, logique. Question cœur, je suis
hétérosexuel
et
très ouvert à toute proposition
, même si ça ne te regarde pas tant que ça (à moins que tu ne veuilles m'inviter à prendre un thé chez Madame Pieddodu ? Hum, attends... T'as vraiment cru que j'allais dire oui ?) Bref. Mon sang est
sang-mêlé
, et je dois avouer que
c'est clairement le cadet de mes soucis
. En tous cas, il parait que ce n'est pas le genre d'info qui influe le Choixpeau. De toute façon, ça a beau être un bout de tissu rapiécé,il a eu la sagesse de m'envoyer à
Serpentard
. Ouais, je sais, c'est la classe ! Hogwarts gère, en même temps, malgré Dumby qui passe pour un fou furieux avec ses Hogwarts Games. A ce propos, je trouve
que cette histoire d'élu est tordue mais plutôt marrante, et je suis certain que le ou la seul(e) vrai(e) élu(e) viendra de Serpentard, il ne peut en être autrement.
. Mais ce n'est que mon avis. Tant que personne ne fait de mal à
Gros-Tas, mon chat vicieux et boulimique
, ça me va, de toute manière. Et sinon, tu es vraiment certain que tu n'as jamais entendu parler de moi ?
Le Choixpeau est un sale curieux
Hé, salut toi ! Encore un nouveau sorcier, je commence à me sentir seul dans ma confrérie des chapeaux parlants, moi... Mais au moins, je n'ai pas besoin d'outils particuliers, alors qu'un sorcier sans sa baguette, il est carrément mal parti. Je suis sûr que t'en as une, alors fais pas ton petit cachottier, dis-moi comment elle est !


Russel aime beaucoup sa baguette, aime de toujours qui l'a sorti de nombreuses situations précaires et délicates. Plus jeune, il pouvait passer des heures à la cirer et à l'entretenir pour qu'elle fasse le plus bel effet en public, tendance qui s'est dissipée au fur et à mesure que les éraflures naissaient sur son bois tendre.
Bref, pour résumer, parce qu'il faut bien, la baguette en question est faite de bois d'érable, bois très agréable qui lui confère une teinte rougeâtre, et mesure 24,8 centimètres. Relativement souple, maniable, agréable au toucher, elle est particulièrement efficace pour créer des effets spectaculaires, tendance encouragée par son cœur en ventricule de dragon. Une bonne baguette pour un sorcier talentueux, la magie aussi à sa logique.


En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc plus intéressant... On a tous nos odeurs préférées. Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau de Dumbledore, et de la lasure de mon tabouret. Hé, ne te moque pas ! Tu crois vraiment que ton Amortentia est meilleur que le mien ? J'en doute, mais dis toujours.


Russ' n'a pas trop envie de savoir l'odeur que renferme cette potion, et il évite autant que possible d'être confronté à elle. Cependant, dans un élan de grande bonté, Russ' a accepté de me laisser dévoiler ce secret, à condition qu'il ne soit exploité que par de jolies filles.
L'odeur de la sève des grands pins, les notes salées d'un vent marin, le parfum embaumant d'une tarte au citron et de l'amande douce. Toutes les femmes ont une peau qui rappelle l'amande douce, vous ne trouvez pas ? Les nez les plus fins y détecteront également une touche de menthe fraiche, et, plus étonnant, l'odeur prenante d'un feutre moldu, souvenir indélébile d'un jour de classe où le petit Russel avait du aller corriger un exercice au tableau.

Mouais, je suis pas convaincu. Bon, continuons. Quel est ton épouvantard, mon petit ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien, même moi je suis effrayé par un truc ! Si je te le dis, tu réponds à ma question, d'accord, donnant-donnant ? Bon. Moi, j'ai horreur des poux. En tant que chapeau, tu comprends bien que voilà, quoi. Allez, à ton tour, maintenant :


Russel connait bien sa plus grande peur, ayant été confronté de nombreuses fois à des épouvantards. Il s'agit d'une rencontre qu'il évite autant que possible, car sa faculté à tourner ce dernier en dérision est très faible, et qu'il se retrouve souvent dépourvu face à une telle vision.

Le cadavre de son père s'avance vers lui, un rictus sadique aux lèvres, titubant. Ses yeux sont vitreux, sa chemise déchirée tâchée de sang. Un long râle sort de sa bouche, s’interrompt parfois pendant quelques instants avant de reprendre le plus belle. Rien de plus, rien de moins.


J'avoue que maintenant que tu le dis, je suis pas super rassuré. Mais courage, en plus j'en ai bientôt fini avec mes questions. Je sais que le Patronus est un sortilège super compliqué, mais j'imagine que tu sais plus ou moins la forme que le tien prend, ou prendra, non ?


Le Patronus de Russel prend la forme d'un renard, ce qui n'a rien d'étonnant à la vue du personnage. Il aime à se penser prédateur de ce genre, et cela lui convient bien.

Et pour finir, tu dirais que tu es plutôt...
POUR COCHER UNE CASE, IL SUFFIT DE REMPLACER "unchecked" PAR "checked"

Harpies de Holyhead
Bièraubeurre
Licorne
Échecs (version sorcier)
Chocogrenouilles
Les Trois Balais
Dumby
Poudre de Cheminette
La Gazette du Sorcier
Mimi Geignarde
Canons de Chudley
Whisky Pur Feu
Hippogriffe
Quidditch
Dragées Surprises de Bertie Crochue
Chez Madame Pieddodu
Voldy
Transplanage
Le Chicaneur
Peeves

Et sinon, toi, ça va ?
Alors comme ça, tu veux en savoir plus sur moi IRL ? Tu serais pas du genre un peu trop curieux, par hasard ? Enfin bref, moi c'est
Justin
, je suis
une chaise
, et j'ai
20 ans
. Ça te fait une belle jambe, de savoir ça, hein ? Bon, continuons. Si j'ai connu ce forum absolument merveilleux à l'ambiance indescriptiblement géniallissime (ou comment les admins se jettent des fleurs grâce à un questionnaire *pastaper*), c'est grâce à
un topsite
, et d'ailleurs je pense qu'il est
très chouette, à voir en RP
! Et vu qu'on se débarrasse pas de moi aussi facilement, tu devras me supporter
entre plusieurs fois par semaines et beaucoup
. Voilà, je pense que maintenant, tu en sais suffisamment sur moi. Quoique, non, attends ! J'allais oublier :
[validé par Judie-choute ♥]
. Maintenant, c'est bon. Allez, file, ou McGonagall va râler parce que tu traînes encore dans les couloirs !


Dernière édition par Russell C. Hannigan le Jeu 25 Juil - 23:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Prof de DCFM  Directeur des verts

Prof de DCFM
Directeur des verts



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 53
◗ CRÉDITS : White Rabbit

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 8:34

Le Chevalier du Catogan
raconte sa vie trépidante
Oyez oyez ! Je suis le Chevalier du Catogan, et sans me vanter, je suis probablement le tableau le plus réussi de tout Hogwarts, et ce n'est pas peu dire. Quand même, admire ces beaux coups de peinture ! Je suis sûr que tu est vert de jalousie ! Il faut dire que toi... Ton miroir doit prendre peur, parfois, non ? Je rigole, cher ami, je rigole. (Ou pas, haha !)


Le Directeur de Serpentard se plait à se penser charmant, et prête une certaine attention à l'image qu'il véhicule. Homme d'une quarantaine d'années, Russell sait que les attributs de sa jeunesse commencent à être clairement derrière lui, et compte donc mettre d'avantage en valeur une image d'homme mûr, classe en toutes circonstances. Mais revenons à la base plutôt que de partir dans ce genre de considérations futiles.

Un regard azur, miroir de malice, sur lequel l'ex auror joue beaucoup. C'est probablement une des premières choses que l'on remarque, en lui adressant la parole. Son visage, assez anguleux, est encadré par d'assez longs cheveux sombres, lui tombant au niveau des épaules, faussement négligés. Une barbe de quelques jours vient souvent lui dévorer les joues, barbe qu'il a l'habitude de caresser quand il est pris au dépourvu, comme si ses petits poils durs pouvaient lui apporter conseil en ces temps délicats.

Russ' n'est pas une armoire à glace. Il n'a pas la carrure d'un batteur professionnel, mais reste relativement bien taillé pour un homme de sa taille (d'une taille plus que normale, d'ailleurs). Le sorcier aime s'habiller comme les hommes d'affaires moldus, quand il n'est pas tenu de porter une simple robe de sorcier noire. Son coté snob le pousse à se moquer des fois de l’accoutrement de ses élèves ou de ses collègues, mais il s'agit là plus d'une simple occasion de se moquer que de le penser vraiment, Russ' étant convaincu que chaque individu doit trouver un style vestimentaire en accord avec sa personnalité : qu'on laisse donc les tenues de hippies aux Poufsouffle, cela leur va si bien !



Bon, d'accord, tu es presque aussi canon que moi. Et sinon, avant de te quitter pour de nouvelles aventures, es-tu aussi facile à vivre, courageux et modeste que moi, que je revienne te voir en temps en temps ? Ou tu es aussi insupportable que la Grosse Dame qui passe son temps à piailler sur ses airs d'opéra ? Je blague, ne t'en fais pas. Personne ne peut rivaliser avec la Grosse Dame...


Le Choixpeau ne s'était pas trompé, lorsque, 33 ans auparavant, il envoya le petit Russell dans la très noble Maison de Serpentard. En effet, Hannigan était déjà à l'époque un gosse aux yeux pétillants de ruse et d'espièglerie, d'une vivacité d'esprit rare et d'une arrogance certaine. Bon, il faut dire que cette dernière n'en était pas tout à fait une à la base, bien qu'elle soit peu à peu devenue partie intégrante de son caractère. Pourquoi ? Une histoire de père. De perte. Enfin bref, on y reviendra.

Tout le monde le dira, Russ est quelqu'un de charismatique. Enjoué, sociable, tombeur, personne ne sait trop à quoi s'attendre de ce drôle de personnage, s'il est honnête ou hypocrite en ce moment même, s'il cherche à vous duper ou simplement à se sortir d'une certaine monotonie. Ce problème, cette difficulté à laquelle se heurtent celles et ceux qui cherchent à le cerner, est accentué par sa faculté à changer brutalement et radicalement d'humeur, sans qu'on sache s'il s'agit d'un simple pétage de câble, ou d'un geste ou une parole mal ou sur-interprétée.

Russ aime gagner. Il aime avoir l'ascendant sur son adversaire, avoir quelques coups d'avance, être capable d'anticiper le comportement des autres. Cet état de fait est évidemment contrebalancé par son coté mauvais perdant, ainsi qu'une certaine irritabilité. Bon, d'accord, il faut bien reconnaître que Russell n'est pas un modèle de patience non plus.

Résumons donc : lunatique, mauvais perdant, irritable, absence certaine de patience. Avec tout ces défauts, comment peut-on imaginer qu'un tel individu puisse s'épanouir dans un métier d'enseignant, ou avoir, simplement, les qualités requises ?

Premier point : Mr. Hannigan est un sorcier brillant. Turbulent certes, un goût certain pour les revendications, mais réellement doué avec sa baguette (et pas que). Ses capacités, dors et déjà appréciables à sa sortie de Poudlard, furent longuement peaufinées par ses années passées en tant qu'auror. Dumbledore a probablement su reconnaître les compétences techniques de cet homme, sans quoi il ne l'aurait simplement pas recruté.

Second point : Russ est pédagogue, dans un certain sens du terme. Le sorcier a en effet de nombreux regards méprisants vis-à-vis du règlement intérieur de Poudlard ou des directives du Ministère, et estime qu'il est de son devoir, en tant que prof, d'apprendre à ses élèves d'apprendre d'un point de vue personnel et critique. Cela se traduit par des cours peu conformistes, mais complets et intéressants (c'est du moins, ce qu'il se plait à penser), qui préparent réellement les adolescents à faire face aux difficultés du monde sorcier (ici encore, question de point de vue).

Troisième point : Russell aime avoir un auditoire pendu à ses lèvres. Il aime se sentir centre de l'attention, se sentir admiré et haï, se sentir bel et bien vivant.

Quatrième et dernier point : on le critique souvent d'être partial. C'est vrai. Russell porte les Serpentards dans son cœur, et réserve une certaine rancœur aux Gryffondors et une part raisonnable de mépris pour les Poufsouffles. Malgré cela, il n'est pas tout à fait vrai que les Serpentards en sont en tous points privilégiés. Le professeur de DCFM a en effet moins tendance à supporter la médiocrité, l'insolence ou la faiblesse au sein des vert et argent, quand il peut faire preuve d'une retenue bien supérieure face à un Poufsouffle malheureux.

Bien, nous avons fait le tour du caractère de Russell. Il nous reste à éclaircir certains points nécessaires pour comprendre véritablement qui il est. Comme nous le détaillerons plus bas, Russ a perdu son père enfant, quand il avait dix ans. Cette perte l'a marqué et travaillé plus qu'il ne saurait lui même le reconnaître. Les nerfs-à-vifs, émotif, le petit garçon apprit bien vite à assurer sa survie en se blindant d'arrogance, meilleure défense qu'il ait trouvé. Les années étant passées par là, le sorcier peut se vanter de contrôler ses émotions comme personne, bien que cela ne soit pas tout à fait vrai, même s'il le pense honnêtement. En réalité, la perte de son père le travaille beaucoup, de manière totalement inconsciente, fait qui pourrait expliquer son aversion pour les responsabilités et engagements amoureux, à simple titre d'exemple. Qui pourrait se targuer de connaître Russell comme le fond de sa poche, alors que ce dernier n'en est pas capable ?



C'est l'histoire de la viiiie, le cycle éteeernel !


Il y a un début à tout, dit-on. Le début de Russell Hannigan eut lieu un beau matin d'Octobre, sous une pluie battante, dit-on. Dans une voiture. La mère de Russell, Joy, avait repoussé au maximum ses capacités avant de partir pour l’hôpital, redoutant une naissance douloureuse, et ne parvint pas à ses fins, car elle n'y arriva pas, et souffrit bien plus que pour la naissance de sa fille, quelques années plus tôt. Heureusement, le bambin allait bien, et sa voix fluette n'avait aucun mal à se faire entendre. Russell aurait bien aimé que ses parents aient fait les choses bien, au moins pour sa naissance, mais se fiche pas mal, à vrai dire, de sa naissance.

Bon, un petit topo sur la famille Hannigan s'impose peut-être. Le père de Russ se nommait Arthu et était un sorcier d'origine écossaise, issu d'une famille de sang-mêlé, et travaillant au Département de la Coopération Internationale Magique au sein du Ministère. Arthur aimait raconter qu'il rencontra pour la première fois sa femme dans la rue, et qu'il la trouva si belle à cet instant, comme frappée par un grâce divine, qu'il se promit de ne pas la perdre de vue. La suite est obscure, mais la finalité étant là, ses parents ayant commencé à se fréquenter quelques jours plus tard. Un coup de foudre. Absurde, vraiment absurde. A cette période là, Joy ne faisait rien, dans le sens où elle n'avait pas de travail bien défini. Elle vagabondait, participait à des conférences publiques, rencontrait des artistes, écrivait de temps en temps un article pour une revue de presse et faisait des photos. Plus tard, quand elle mit au monde sa fille, Elena, Joy laissa tomber son appareil photo et ses rêves d'enfant et trouva un boulot dans les services administratifs moldus, sans grande conviction autre que subvenir, elle aussi, aux besoins de sa fille.

Elena avait trois ans de plus que son petit frère. Sœur autoritaire, appliquée à l'école, elle incarnait un modèle enfantin qui répugna Russell dès son plus jeune âge. Elena ne voulait pas jouer avec lui, parce qu'il était trop petit et qu'il ne comprenait rien, et n'aimait pas partager ses biens avec lui, ce morveux. Elle tenta même de le mettre à la poubelle, un jour, pour avoir un nouveau petit frère, mieux. Satisfait ou remboursé, c'est ça ? Il faut dire qu'en plus, Russell ne grandit pas dans le meilleur cadre possible. Un petit village à une centaine de miles de Londres, où tout le monde se connaissait, et où de fait, les informations circulaient vite. Un père occupé et souvent assez dur avec lui, voulant probablement faire de son fils quelqu'un de bien sans jamais le lui dire et laissant l'incompréhension s'installer entre eux. Joy, sa mère, était le véritable béton de la famille, celle qui parvenait à garder l'unité entre ses membres, à défaut d'une bonne entente à toute épreuve.

Russ' n'aimait pas l'école. Les profs lui imposaient des règles stupides, comme rester assit à ne rien faire autre que les écouter toute la journée, et répondaient souvent à ses questions par un "C'est comme ça et pas autrement". Le petit garçon voulait s'amuser, pas s'ennuyer des heures durant avec des cours soporifiques, et c'est ce qu'il tenta de faire au cours de ses premières années de scolarité.

Russell fut renvoyé quatre fois définitivement de l'école dans laquelle ses parents l'avaient laborieusement placé. A chaque fois, on leur expliquait qu'ils devraient faire un effort pour éduquer leur fils avec plus de règles, qu'il était incapable de rester en place, qu'il était un cas désespéré, incapable de suivre des cours normaux. Ça agaçait son père énormément, disons le, et réjouissait plutôt pas mal sa sœur, qui pouvait continuer d'espérer que son père reconnaîtrait en elle la réussite qu'il voulait chez son cadet, chose qui n'arriva jamais, car Arthur décéda brutalement d'un cancer particulièrement violent, laissant un vide béant dans la famille. Russell avait dix ans quand il apprit qu'il ne le reverrait jamais, et sortit traumatisé de cette perte. Renfermé, on ne le vit que très rarement verser une larme pour son père, à l'inquiétude croissante de sa mère. A partir de ce moment là, Russ' se forgea très vite un sarcasme et une arrogance à toute épreuve.

Russell éprouva un certain soulagement quand il arriva à Poudlard. Un nouveau cadre, une nouvelle vie, sauf que, bien sûr, sa sœur était là aussi. Lui qui avait eu une paix relative au cours des dernières années se retrouvait désormais condamné à vivre dans le même château et à parcourir les mêmes couloirs. Sans surprise, le Choixpeau l'envoya à Serpentard, ce qui le soulagea et lui plut, Elena étant elle à Gryffondor.

Que dire de sa scolarité, dès lors ? Élevé perturbateur, insolent, arrogant, contestateur, Russell n'en restait pas moins un élève très doué dans de nombreuses matières, au grand dam de ses enseignants qui ne pouvaient le catégoriser en "mauvais élève perturbateur, ne s'intéresse pas aux études". Adolescent séducteur, il eut de nombreuses conquêtes, sans qu'aune n'aboutisse sur une relation vraiment sérieuse. Le vert et argent obtint quasiment tout ses BUSEs, et la totalité des ASPICs qu'il prépara, suffisamment pour se lancer dans une formation d'auror, métier qui l'avait toujours intrigué. Les dangers, les mystères et le prestige, le jeune homme ne voyait pas de meilleur métier pour lui. Il rompit tout contact avec sa sœur, qui, aux dernières nouvelles, travaillait pour Gringott's et alla voir sa mère de temps à autres, quand il avait le temps, et la motivation.

Il rencontra Amanda dans la rue, un matin pluvieux à Londres. Cette femme l'intriguait, était plutôt jolie et avait même un petit plus, une étincelle ou un de ces trucs d'illuminé romantique, et Russell, sans trop savoir ce qu'il faisait ni pourquoi il le faisait l'invita à aller boire un café. Un coup de foudre ? Foutaises ! Elle était quand même vraiment belle, cette femme, et d'une intelligence rare. Amanda avait presque trente ans, travaillait comme médicomage à Sainte-Mangouste et était passionnée de littérature moldue.

Russell ne sait pas trop s'il a été heureux ou pas pendant son mariage avec elle. Il l'aimait, ou avait l'impression de l'aimer, mais ne savait jamais trop comment se comporter avec elle, agissait en manchot insensible et était conscient de casser de nombreuses choses, qui auraient pu être si belles. L'auror avait également trop d'estime de lui même pour laisser tomber sa course aux jupons en parallèle, du moins les premiers mois après le mariage passés. Il estime que le divorce fut quelque chose de juste, et ne semble rien regretter de ce coté là. Amanda disparut du jour au lendemain, laissant Russ' avec un peu trop de place dans sa vie et un métier de plus en plus lassant. Il était temps de changer d'air.

Russell n'aimait pas mettre sa vie en danger. La prise de risque étant partie intégrante du métier d'auror, le sorcier finit par admettre qu'il ne s'agissait pas de sa voie, qu'il ne voulait plus de ça. Il le pouvait encore quand il savait qu'Amanda serait là avec lui le soir même, quand il pensait à la jolie secrétaire qu'il pourrait séduire avec ses exploits, mais cela n'existait plus. Cela faisait belle lurette que la secrétaire venait régulièrement dans son lit et qu'Amanda avait demandé le divorce. Puis, il y eut le début des Hogwart's Games. Des adolescents étaient sacrifiés dans un arène sanglante à Poudlard même, ce soit disant pour sauver le monde, et de nombreux enseignants démissionnèrent à ce moment là, plus ou moins, en signe de protestation. Des postes se libéraient à Poudlard. Être prof ? Pourquoi pas, après tout. Si Dumbledore n'était pas trop regardant sur les méthodes d'enseignement de ses profs.

Voilà quatre ans que Russell est enseignant de Défense Contre les Forces du Mal à Poudlard, et trois qu'il a la responsabilité de Directeur de Serpentard. Russell se plait bien à Poudlard pour le moment, malgré les jeux annuels, qu'il parvient même à trouver un peu amusants, de temps en temps. Les conflits entre Mangemorts et Auror étant loin de lui, pour le moment, et Poudlard regorgeant de jolies femmes (adultes, bien sûr, on ne touche pas aux élèves, c'est... pas bien), tout va au mieux dans le meilleur des mondes. Il parait.



Dernière édition par Russell C. Hannigan le Ven 26 Juil - 21:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISONCinquième AnnéePompom Bleu

ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISON
Cinquième Année
Pompom Bleu



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 252
◗ CRÉDITS : (avatar) wild heart ; (gifs) tumblr & wild heart ; (code) love.disaster

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 10:37

OMG RUSSELL
Bon, alors évidemment, je t'aime déjà et je te fais même des bébés Je ne te parle même pas de la réaction de Blue quand elle va savoir que tu es là...
Je suis vraiment ravie de te voir parmi nous, et j'espère que tu te plairas sur FF ! Bonne continuation pour ta fiche **

_________________

ZEPPELIN JUDE HEMINGWAY
but innocence is gone and what was right is wrong ; i'm bleeding out if the last thing that i do is bring it down i'll bleed out for you ; so i bare my skin and i count my sins and i close my eyes and i take it in i'm bleeding out i'm bleeding out for you ● bleeding out - imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sixième AnnéeCapitaine des Verts ● Batteur

Sixième Année
Capitaine des Verts ● Batteur



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 102
◗ CRÉDITS : me

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 12:17

bienvenue ;) (enfin un aduuulte !!)

_________________

Quand la conscience s'éveille « Le seul moyen à la portée d'un individu désireux de vous aider est de s'attaquer à vos idées. Mais si vous êtes prêt à écouter et à vous remettre en question, il existe une chose que vous pouvez faire sans l'aide de personne : S'observer. .Anthony de Mello »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Prof de DCFM  Directeur des verts

Prof de DCFM
Directeur des verts



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 53
◗ CRÉDITS : White Rabbit

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 12:26

Merci beaucoup pour l'accueil ! J'aime déjà ce cher Russ, je vais essayer de respecter au mieux la fiche et d'en faire un vrai personnage attachant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sixième AnnéeBatteur Rouge

Sixième Année
Batteur Rouge



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 16
◗ CRÉDITS : Stormy Weather

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 13:10

Bienvenuuuue ! tower 

_________________

    you've got the love
    SOMETIMES I FEEL LIKE THROWING MY HANDS UP THE AIR, BUT I KNOW I CAN COUNT ON YOU. SOMETIMES I FEEL LIKE SAYING "LORD, I JUST DON'T CARE!", BUT YOU GOT THE LOVE I NEED TO SEE ME THROUGH...
    code episkey.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité




MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 13:12

Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche :)

Très bon choix de personnage, j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire mais n'hésite pas à poser des questions si tu en as, on est là pour ça !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)6ème annéepréfète verte

ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)
6ème année
préfète verte



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 273
◗ CRÉDITS : © Shiya

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Jeu 25 Juil - 14:19

HAAAAAAAN RUSSELL *crise cardiaque*
poulet chelou by isi 
J'attendais tellement l'arrivée de ce Pv, je vais pas m'en remettre je crois chou 
Bienvenue ici en tout cas, et bon courage pour ta fiche, ton choix de personnage est juste parfait love you 

_________________

Pride & Prejudice
Where there is desire there is gonna be a flame. Where there is a flame someone's bound to get burned. But just because it burns doesn't mean you're gonna die. You've gotta get up, and try.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Prof de DCFM  Directeur des verts

Prof de DCFM
Directeur des verts



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 53
◗ CRÉDITS : White Rabbit

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Ven 26 Juil - 21:31

Merci pour votre accueil ! J'ai fini ma fiche, je crois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MAÎTRE DU JEU

MAÎTRE DU JEU



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 92
◗ CRÉDITS : Moriarty

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Sam 27 Juil - 19:48




Félicitations !

Le staff est ravi de t'annoncer que tu es désormais validé, et que tu es réparti dans le groupe Hogwarts ! C'est un super groupe, hein ? Tu es content, ça se voit ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous, et que tu réussiras à t'approprier ton personnage et à t'éclater en RP.
Si tu as des questions ou que tu n'as pas bien saisi quelque chose, n'hésite pas à nous le demander ici même ou bien par MP, nous nous ferons un plaisir de te répondre au plus vite. Tu peux aussi aller faire un tour sur la Chat Box, si ce n'est pas déjà fait, on te fera un accueil du tonnerre, tu peux compter la dessus !


N'oublie surtout pas ...

Maintenant que tu es validé, n'oublie pas de :
recenser ton avatar, ta baguette et ton patronus dans les listes se trouvant ici. Si tu ne le fais pas, quelqu'un risquerait de te les piquer, alors tu es prévenu !
créer tes fiches de liens et de rps dans les forums appropriés. Si tu n'as pas de codes pour tes fiches, ne t'inquiète pas, nous t'en proposerons quelques uns.
demander les éventuels postes ou clubs que tu souhaiterais (ex : quidditch, poste de préfet, cheerleader, etc).
et surtout, n'oublie pas de passer nous faire un petit coucou sur la Chat Box, car on ne mord pas et on sera ravi de t'accueillir sur Felix Felicis comme il se doit !


Superbe fiche, je suis fan ! Bienvenue et amuse toi bien sur le forum chou

_________________

nope (for the moment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité




MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Sam 27 Juil - 20:18

Bienvenue cette fois de façon officielle, amuse-toi bien parmi-nous django
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMIN HYSTÉRIQUEMENT SADIQUEInfirmière

ADMIN HYSTÉRIQUEMENT SADIQUE
Infirmière



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 161
◗ CRÉDITS : (c)Luly

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Dim 28 Juil - 7:38

OUAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaai
Un adulte *.*
je veux un lien

Bienvenue <3

_________________

Je parle en indianred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Prof de DCFM  Directeur des verts

Prof de DCFM
Directeur des verts



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 53
◗ CRÉDITS : White Rabbit

MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan Dim 28 Juil - 7:58

Merci ! Bah je suis ouvert aux liens et aux propositions de RP, hein , bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan

Revenir en haut Aller en bas

La nature nous a créés avec la faculté de tout désirer et l'impuissance de tout obtenir - Russel C. Hannigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis :: AVANT DE COMMENCER :: Cérémonie de Répartition :: Fiches validées-