Partagez|

BLUE ☆ I'm blue, dabadee dabada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar


ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)6ème annéepréfète verte

ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)
6ème année
préfète verte



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 273
◗ CRÉDITS : © Shiya

MessageSujet: BLUE ☆ I'm blue, dabadee dabada. Ven 1 Fév - 20:22



Blueberry Erin Peters-Jones
16 ans - sixième année
Holland Roden - Bazzart & tumblr
Hé, salut toi ! Comment ça, tu sais pas qui je suis ? Je m'appelle Blueberry Erin Peters-Jones, mais généralement, on me surnomme Blue, c'est quasiment devenu mon prénom. Je suis né(e) le 13 Juin 1984, et si tu sais compter, tu pourras en déduire que j'ai 16ans tout rond. Je suis originaire de Londres et je suis donc anglaise, mes amis, logique. Question cœur, je suis hétérosexuelle (pour l'instant, ahah) et malheureusement célibataire, même si ça ne te regarde pas tant que ça (à moins que tu ne veuilles m'inviter à prendre un thé chez Madame Pieddodu ? Hum, attends... T'as vraiment cru que j'allais dire oui ?) Bref. Mon sang est mêlé, bien que mes deux parents soient sorciers, et je dois avouer que c'est pas ça qui m'empêchera de dormir ! En tout cas, il parait que ce n'est pas le genre d'info qui influe le Choixpeau. De toute façon, ça a beau être un bout de tissu rapiécé, je suis certain(e) qu'il sait que je suis fait(e) pour Slytherin, incontestablement et sans aucune autre possibilité. Ouais, je sais, c'est la classe ! Hogwarts gère, en même temps, malgré Dumby qui passe pour un fou furieux avec ses Hogwarts Games. A ce propos, je trouve que cette histoire d'Hunger Games est flippante. J'espère vraiment ne pas me retrouver la dedans, et pareil pour mes amis. En tant que Serpent qui se respecte, j'irai pas me mettre inutilement dans ce genre d'histoires. Je soutiens ma maison, bien évidemment, mais si on m'envoie dans cette arène, je crois que je ferai une crise cardiaque. Mais ce n'est que mon avis. Tant que personne ne fait de mal à Moustache IV, mon petit chat roux (entre gingers on se comprend), ça me va, de toute manière. Et sinon, tu es vraiment certain que tu n'as jamais entendu parler de moi ?
Le Choixpeau est un sale curieux
Hé, salut toi ! Encore un nouveau sorcier, je commence à me sentir seul dans ma confrérie des chapeaux parlants, moi... Mais au moins, je n'ai pas besoin d'outils particuliers, alors qu'un sorcier sans sa baguette, il est carrément mal parti. Je suis sûr que t'en as une, alors fais pas ton petit cachottier, dis-moi comment elle est !

Ok, ok, tu m'as percée à jour ... Ma baguette, c'est du bois de Châtaignier, pour commencer. Et dedans, y a une plume de Phénix ! Comme dans celle de notre fameux Potter national. Est-ce que ça veut dire que je vais bientôt mourir ? J'espère pas, s'il vous plait. Niveau longueur, elle est plutôt de taille moyenne - 24,8 cm, si je me souviens bien ! Et notre rencontre ... Chez Ollivanders, dans une pluie d'étoiles oranges et argentées !


En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc plus intéressant... On a tous nos odeurs préférées. Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau de Dumbledore, et de la lasure de mon tabouret. Hé, ne te moque pas ! Tu crois vraiment que ton Amortentia est meilleur que le mien ? J'en doute, mais dis toujours.

Eh ! C'est privé, ça, petit curieux ! Tu veux pas ma taille de soutif' aussi ? Non mais je rêve.
Bon, puisque t'insistes, mon Amortentia sent, en toute logique, super bon. Un mélange entre l'odeur des fraises, du pain chaud sortant du four et de l'odeur de mon père - oui, je sais, c'est bizarre mais mon père sent vraiment trooop bon ! Mon frère sent un peu pareil d'ailleurs. Les Peters-Jones sentent bon, en fait, ça doit être de famille.


Mouais, je suis pas convaincu. Bon, continuons. Quel est ton épouvantard, mon petit ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien, même moi je suis effrayé par un truc ! Si je te le dis, tu réponds à ma question, d'accord, donnant-donnant ? Bon. Moi, j'ai horreur des poux. En tant que chapeau, tu comprends bien que voilà, quoi. Allez, à ton tour, maintenant :

Hum, ma plus grande peur, je ne sais pas ... Enfin si, je sais ce que c'est, mais je n'aime pas en parler. Disons que j'ai peur du vide. Mais pas du vide comme on l'entend. Je n'ai pas le vertige. J'ai juste peur du vide ... Dans ma vie, en fait. La solitude. La mort. Le fait de me sentir inutile, insipide, complètement "vide". J'aime me sentir vivante, tu vois ? Du coup, mon épouvantard représente une salle vide, avec uniquement des cadavres dedans. Ceux de mes proches, évidemment, sinon c'est pas drôle.


J'avoue que maintenant que tu le dis, je suis pas super rassuré. Mais courage, en plus j'en ai bientôt fini avec mes questions. Je sais que le Patronus est un sortilège super compliqué, mais j'imagine que tu sais plus ou moins la forme que le tien prend, ou prendra, non ?

Mon Patronus est ... *roulement de tambour* ... Un écureuil ! Eh oui ! C'est un animal cool, alors je me plains pas. Petit et mignon, qui grignote toute la journée, malin et ROUX. Tout moi, ahahah. Enfin j'espère que je suis mignonne. Hein ? Hein ? DIS OUI !


Et pour finir, tu dirais que tu es plutôt... POUR COCHER UNE CASE, IL SUFFIT DE REMPLACER "unchecked" PAR "checked"

Harpies de Holyhead
Bièraubeurre
Licorne
Échecs (version sorcier)
Chocogrenouilles
Les Trois Balais
Dumby
Poudre de Cheminette
La Gazette du Sorcier
Mimi Geignarde


Canons de Chudley
Whisky Pur Feu
Hippogriffe
Quidditch
Dragées Surprises de Bertie Crochue
Chez Madame Pieddodu
Voldy
Transplanage
Le Chicaneur
Peeves

Et sinon, toi, ça va ?
Alors comme ça, tu veux en savoir plus sur moi IRL ? Tu serais pas du genre un peu trop curieux, par hasard ? Enfin bref, moi c'est Julie/Swany, je suis LICORNE ! Non, en vrai, je suis une nana, et j'ai 17 ans. Ça te fait une belle jambe, de savoir ça, hein ? Bon, continuons. Si j'ai connu ce forum absolument merveilleux à l'ambiance indescriptiblement géniallissime (ou comment les admins se jettent des fleurs grâce à un questionnaire *pastaper*), c'est grâce à Moi même. être une des fondas, ça aide ! , et d'ailleurs je pense qu'il est le meilleur forum du monde (je nous aime). Et vu qu'on se débarrasse pas de moi aussi facilement, tu devras me supporter tous les jours mon ami, désolée pour toi. Voilà, je pense que maintenant, tu en sais suffisamment sur moi. Quoique, non, attends ! J'allais oublier : Isabelle a les yeux bleus, c'est ça, non ? Je me souviens plus du code. Mais j'ai rédigé le règlement alors m'emmerdez pas, je l'ai lu ! . Maintenant, c'est bon. Allez, file, ou McGonagall va râler parce que tu traînes encore dans les couloirs !


Dernière édition par Blueberry E. Peters-Jones le Dim 23 Juin - 16:36, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)6ème annéepréfète verte

ADMIN A LA FACE DE GNOCCHI (QUI AIME LES BOULES)
6ème année
préfète verte



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 273
◗ CRÉDITS : © Shiya

MessageSujet: Re: BLUE ☆ I'm blue, dabadee dabada. Sam 2 Fév - 17:57

Le Chevalier du Catogan
raconte sa vie trépidante
Oyez oyez ! Je suis le Chevalier du Catogan, et sans me vanter, je suis probablement le tableau le plus réussi de tout Hogwarts, et ce n'est pas peu dire. Quand même, admire ces beaux coups de peinture ! Je suis sûr que tu est vert(e) de jalousie ! Il faut dire que toi... Ton miroir doit prendre peur, parfois, non ? Je rigole, cher(e) ami(e), je rigole. (Ou pas, haha !)

Le moins qu'on puisse dire, c'est que Blueberry ne ressemble pas beaucoup à son frère jumeau Alec. La première chose qu'on remarque chez la jeune femme, se sont ses longs cheveux d'un roux flamboyant - et naturel, s'il vous plait ! La Slytherin en est très fière, et ne songera probablement à jamais à teindre sa chevelure (pour ressembler à toutes ces filles brunes et blondes d'une banalité affligeante ? Non merci). A côté, le regard de Blue semble plutôt banal. Ses yeux, d'un marron aux nuances dorées, ne sont peut-être pas aussi perçants que les prunelles bleues de son frangin, mais ils expriment souvent des émotions que la jeune femme n'arrivera probablement jamais à cacher totalement. De visage, on ne peut pas dire que la Slytherin ait quoi que ce soit de particulier. Elle estime avoir une tronche potable, sans plus. Certains vous diront que la moue boudeuse ou coquine qu'elle affiche parfois sur son visage est absolument irrésistible, mais selon Blue, ces gens la ne racontent que des conneries (et elle est têtue sur ce point la). L'avantage, c'est que Blue a la chance d'avoir une peau sans imperfection, et surtout sans tâches de rousseur. Physiquement, la jeune femme est plutôt bien proportionnée, sans être une bombe sexuelle à la poitrine sur développée. Elle est mince, sans être maigre, a des formes la où il faut en avoir, sans excès. En somme, une fille normale, avec ses atouts et ses petits défauts, ses complexes même. La seule chose dont Blue est réellement fière dans son physique, c'est bien de ses cheveux roux, et elle en prendra toujours soin.

Bon, d'accord, tu es presque aussi canon que moi. Et sinon, avant de te quitter pour de nouvelles aventures, es-tu aussi facile à vivre, courageux(se) et modeste que moi, que je revienne te voir en temps en temps ? Ou tu es aussi insupportable que la Grosse Dame qui passe son temps à piailler sur ses airs d'opéra ? Je blague, ne t'en fais pas. Personne ne peut rivaliser avec la Grosse Dame...

Déterminée - Ambitieuse - - Maligne - Meneuse - Bonne élève - Excellent sens de la répartie - Bonne Manipulatrice, mais préfère obtenir ce qu'elle veut d'une manière plus honnête - Déteste qu'on mette tous les Slytherin dans le même panier - Anxieuse - A peur de décevoir ses proches ou d'échouer, s'en est presque maladif - Exigeante avec elle-même et avec les autres - Se met une pression incroyable - N'a pas vraiment confiance en elle - Se réfugie derrière un masque hautain et cassant dès qu'elle sent qu'elle perd les pédales - Manie très bien le sarcasme - Loyale - A besoin de se sentir aimée - Populaire.

On dit que les rousses sont des battantes et ont du caractère. Il faut dire que ce n'est pas Blue qui pourra vous contredire. Depuis sa petite enfance, la mère et la soeur ainée de l'adolescente lui répètent qu'elle n'aura rien dans la vie sans se battre bec et ongles pour l'avoir, et cela fait désormais partie intégrante du caractère de la demoiselle. Déterminée, Blue est une fille ambitieuse, et c'est probablement cela qui l'a envoyé à Slytherin. Plutôt maligne, elle n'est pas une mademoiselle je-sais-tout, n'a pas la science infuse, mais sait utiliser ses points forts pour arriver à ses fins. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient, et mieux vaut que ce soit vite car la patience n'est pas vraiment son fort. Ces traits de caractère font de la rouquine une excellente meneuse, et dominer est d'ailleurs quelque chose qui lui plait. Les responsabilités ne font pas peur à Blue, et se sentir au sommet lui apporte un sentiment de gloire dont elle ne saurait se passer.

Depuis son entrée à Poudlard, on peut dire que Blue est une très bonne élève. Bien sur, elle ne sait pas tout sur tout comme Granger et compagnie, et ne se donne pas un air de première de la classe, mais elle a toujours tout fait pour avoir de bons résultats pour pouvoir réaliser son rêve : devenir membre puis présidente du Magenmagot. Ayant un bon sens de la répartie, et surtout une détermination sans borne, Blue estime qu'elle a les capacités pour faire carrière dans la justice, la présidence de la haute cour de justice sorcière n'étant que son objectif ultime. Sa soeur et sa mère s'acharnent à lui dire qu'en jouant avec des relations, des sourires charmeurs et en manipulant son monde, Blue arrivera facilement à un poste haut placé, mais la jeune femme veut mener un combat honnête. Bien sur, elle reste une bonne manipulatrice (être élevée par une mère et une soeur passées maîtresses en la matière aidant beaucoup), et il lui arrive de se servir de ce talent de temps en temps, mais le sens de l'honneur qui sommeille en elle l'empêche d'agir comme une garce en évinçant tous ses rivaux par la ruse. Pour beaucoup, Blue en serait capable, étant une Slytherin très ambitieuse et en apparence sûre d'elle, mais la jeune femme préfère penser qu'ils mettent simplement tous les Serpents dans le même panier. Oui, elle est à Slytherin, possède une détermination et une ambition sans borne, et oui, elle sait très bien comment se mettre les gens dans la poche, à force d'avoir vu les femmes de sa famille le faire. Mais ce n'est pas ce dont Blue a envie, et elle le montre dès qu'elle en a l'occasion. Sa mère est sa mère, sa soeur est sa soeur, et elle est elle-même. Lorsqu'il lui arrive de déraper, son frère jumeau Alec, un Hufflepuff plutôt honnête, se charge rapidement de la remettre à sa place, et c'est une chose qu'elle apprécie - même si sur le coup ce n'est pas vraiment le cas.

Lorsqu'elle se bat pour une cause, ou même lorsqu'elle a une idée en tête, rien ne peut arrêter Blue, tout simplement parce qu'elle oublie de penser à ses faiblesses. Mais au fond, la demoiselle n'est pas forcément aussi sûre d'elle qu'elle ne veut le montrer. Oh, bien sur, elle a une certaine confiance en elle, mais surtout la peur terrible de perdre, de décevoir, ou même de se trahir elle-même. Blue n'aime pas échouer, elle ne veut pas et ne peut pas échouer. Anxieuse, la jeune femme perd vite les pédales lorsqu'elle est déstabilisée. Exigeante avec les autres et avec elle-même, Blueberry ne se voit pas comme une reine, une déesse ou ce genre de choses, que d'autres demoiselles de Slytherin pensent d'elles-mêmes. Cependant, son instinct de survie fait que lorsque quelqu'un effleure même légèrement sa plus grande faiblesse, c'est-à-dire sa fragilité, elle se braque et se réfugie aussitôt sous un masque hautain. Elle n'y peut rien, c'est ainsi qu'elle réagit. L'auto-défense est dans ses veines, et lorsqu'elle se sent menacée, autant vous dire qu'elle manie très bien le sarcasme. Pour autant, Blue n'est pas une garce hautaine, et ceux qui la connaissent un peu plus personnellement le savent. Elle ne supporte juste pas de perdre les pédales, et qu'on lui mettre sous les yeux le fait que sa détermination ne suffira pas forcément à faire d'elle ce qu'elle rêve d'être. Ses faiblesses, elle les assume, mais pas en présence des autres. C'est comme ça.

Malgré ses défauts, Blue n'est pas une mauvaise personne, et fait généralement tout pour le prouver. Très loyale envers ses amis, la rouquine ne semble pas être capable de trahison. Déjà que la simple idée de manipuler quelqu'un comme le fait sa soeur Olivia la gêne, alors trahir une personne chère à ses yeux, elle en est tout simplement incapable. Au fond, la demoiselle a besoin de se sentir aimée, de sentir que ce qu'elle fait est utile, qu'on l'apprécie pour ce qu'elle est. C'est un besoin presque vital pour qu'elle se sente bien dans sa peau, ce qui rend sa place de préfète très importante à ses yeux car elle lui apporte la reconnaissance dont elle a besoin. Malgré ses airs de femme forte et indépendante, Blue dépend du regard des autres. Ceci est une autre de ses faiblesses qu'elle désire à tout prix cacher. Pour l'instant, grâce à son rôle de préfète et les liens amicaux qu'elle tente de maintenir le plus possible avec les autres élèves, Blue est une élève plutôt populaire. Et sincèrement, elle ne supporterait pas que ça change.

C'est l'histoire de la viiiie,
le cycle éteeernel !



Toute histoire à un commencement, et pour comprendre celle de Blueberry Erin Peters-Jones, il est nécessaire de parler de ceux qui la mirent au monde, et furent et resteront ses parents : Lawrence Peters et Addison Jones. Depuis leur toute première rencontre, la relation entre Lawrence et Addison s'était avérée électrique. Passionnée, fusionnelle, mais parfois si conflictuelle qu'elle en devenait destructrice. Beaucoup s'accordaient pour dire que ces deux la n'avaient en commun que la passion. Lawrence était un ancien Gryffondor de nature honnête, aussi fier que protecteur. Addison, elle, était une ancienne Serpentard ambitieuse, séductrice et également une excellente manipulatrice, n'hésitant pas à saisir toutes les opportunités qui se présentaient à elle afin d'arriver à ses fins. Le premier était devenu un brillant médicomage, tandis que l'autre gravissait à une vitesse affolante les échelons d'une carrière prometteuse au ministère de la magie. Bien qu'ils se soient aimés d'une manière aussi sincère que passionnée, ces deux la ne se marièrent jamais. C'était comme s'ils savaient que leur relation était bien trop intense pour durer, et que quoi qu'ils fassent, elle était vouée de manière inévitable à l'échec. Nul ne pensait que ces deux la s'uniraient, mais la naissance d'Olivia prouva au monde qu'ils allaient faire plus qu'un petit bout de chemin ensemble. Ce fut avec celle des jumeaux que les choses commencèrent à se dégrader, et que la passion se transforma peu à peu en une haine féroce. Élever un enfant alors qu'on a une manière de penser et d'agir bien différente est une chose, mais en élever trois en est une autre. La naissance d'Alec et Blueberry marqua une sorte de tournant dans l'histoire de la famille Peters-Jones, puisqu'elle marqua le début de la fin du couple qui les avait mis au monde. Avec l'arrivée des deux nouveaux nés, les pleurs de bébés auraient du retentir, mais ce furent les cris des disputes des parents qui secouèrent le plus la petite demeure londonienne de la famille. Entre eux, rien ne semblait aller. Un jour, ils ne se disputaient pas, et paraissaient même retrouver un semblant de complicité. Le lendemain, ils se haïssaient et se hurlaient dessus sans arrêt. Leurs différences, qui ne semblaient pas si étouffantes au début, devinrent rapidement écrasantes. Ils décidèrent d'abord de ne pas se séparer, pour le bien-être de leurs enfants, mais il s'avéra rapidement que leur relation devenue malsaine ne faisait que causer du tort à leur famille. Lawrence et Addison se séparèrent alors que leur fille ainée avait douze ans, et leurs jumeaux cinq ans. Olivia était à cette époque déjà à Poudlard, et fut donc bien moins affectée par cette séparation que ses cadets. Les deux parents commencèrent alors à se partager la garde d'Alec et Blueberry, qui passaient deux semaines chez l'un, puis deux autres chez l'autre.

Dans l'ensemble, cette séparation se passa plutôt bien pour Blue et son frère, tout simplement parce qu'ils étaient beaucoup trop jeunes pour saisir l'envergure de la chose. Certes, ils voyaient bien que leurs parents ne vivaient plus ensemble, mais ils les avaient vu se disputer violemment depuis leur naissance et n'en étaient donc pas forcément affectés. Changer sans arrêt de domicile était agaçant, mais la encore, leur jeune âge faisait qu'ils vivaient ça plutôt bien. Le plus gros changement pour eux vint avec le temps, lorsque leurs parents commencèrent à refaire leur vie, chose qui parait logique pour un adulte mais qui ne l'est pas tellement pour un enfant. Leur père rencontra plusieurs jeunes femmes avant de se remarier plus de deux ans après sa séparation. Quant à leur mère, elle eut également de nombreux amants, et se maria également avec un homme nommé Gareth Foreman, et devint de ce fait Addison Jones-Foreman alors que Blueberry et Alec venaient d'avoir sept ans. Avec ce mariage, les jumeaux gagnèrent une sorte de demi-frère qui n'en était pas un, Clayton. Bien entendu, l'adaptation ne fut pas forcément aisée pour les enfants, car il leur fallut non seulement accepter que leur parents ne s'aimaient plus, mais aussi réaliser qu'ils aimaient quelqu'un d'autre. Ils ne se firent que progressivement à l'existence de leur nouvelle belle-mère et de leur nouveau beau-père, et aux familles recomposées qu'ils formaient tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre. Malgré tous ces bouleversements, l'enfance de Blueberry et d'Alec fut en somme plutôt heureuse, bien que mouvementée. Bien qu'ils aient toujours été particulièrement différents, ils étaient fusionnels, et s'entendaient se complétaient parfaitement bien. Jusqu'à leur onze ans, ils ne furent jamais séparés, et ils endurèrent ensemble tous les petits aléas de la vie. Ce ne fut que lorsque leur entrée à Poudlard arriva qu'ils réalisèrent qu'ils n'allaient pas pouvoir passer l'intégralité de leur vie collés l'un à l'autre, tout simplement parce qu'ils risquaient fortement d'être séparés.

Ainsi, leur arrivée à Poudlard marqua le début d'une nouvelle époque pour eux, car ils furent répartis sans surprise dans deux maisons différentes. Alec le flemmard, l'insouciant, fut envoyé à Poufsouffle pour sa loyauté et le grand coeur qu'il s'efforçait sans arrêt de cacher derrière des fanfaronnades et plaisanteries en tout genre. Blueberry intégra la maison Serpentard pour sa détermination et son ambition, et ce malgré le manque de confiance en elle qu'elle cachait. Ses années au sein de l'école de magie se déroulèrent sans encombre, puisque l'adolescente grandit et apprit peu à peu à dissimuler ses doutes derrière un masque d'assurance. La jeune fille combla son besoin d'affection et de reconnaissance en se forgeant une certaine image au sein du château, celle de la Serpentard sympathique, bonne élève et meneuse, bien que rapidement cassante lorsqu'on lui cherchait des noises. Ce fut sans surprise qu'elle fut nommée préfète au début de sa cinquième année, et elle prit ses nouvelles responsabilités très à coeur. Pour elle, l'échec n'avait jamais été toléré, et il était hors de question que ça change. Décevoir ses proches et se décevoir elle-même n'était pas dans ses plans. Sans compter qu'en ayant l'ambition de diriger un jour le département de la justice magique du ministère de la magie, elle avait tout intérêt à effectuer un parcours plus qu'exemplaire, tout comme l'avaient fait sa mère et sa soeur ainée avant elle. La jeune femme entre désormais en sixième année, et compte bien continuer à faire un parcours plus que parfait, car elle ne se pardonnerait jamais le fait d'échouer. D'ailleurs, être sélectionnée pour participer aux Hogwarts Games ne fait absolument pas partie de ses plans, et est même l'une de ses pires angoisses lui causant de nombreux cauchemars - et pourtant, anxieuse comme elle est, elle en fait une tonne, des cauchemars. Désormais, son avenir est entre ses mains, mais également entre celles du destin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

BLUE ☆ I'm blue, dabadee dabada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis :: AVANT DE COMMENCER :: Cérémonie de Répartition :: Fiches validées-