Partagez|

Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Sam 13 Juil - 20:20

Eowyn Shana Davenport
17 ans - Etudiante à Poudllard
Jennifer Lawrence - Crédits
Hé, salut toi ! Comment ça, tu sais pas qui je suis ? Je m'appelle
[Eowyn]
, mais généralement, on me surnomme
[Eow', même si les gens aiment à m'appeler "Ehoh"]
. Je suis né(e) le
[14 Février 1983]
, et si tu sais compter, tu pourras en déduire que j'ai
[17 ans]
. Je suis originaire de
[Plymouth]
et je suis donc
[Anglaise]
, logique. Question cœur, je suis
Pansexuelle]
et
[Célibataire]
, même si ça ne te regarde pas tant que ça (à moins que tu ne veuilles m'inviter à prendre un thé chez Madame Pieddodu ? Hum, attends... T'as vraiment cru que j'allais dire oui ?) Bref. Mon sang est
[Une pure sang mêlée (a)]
, et je dois avouer que
[cela me va]
. En tous cas, il parait que ce n'est pas le genre d'info qui influe le Choixpeau. De toute façon, ça a beau être un bout de tissu rapiécé, je suis certain(e) qu'il sait que je suis fait(e) pour
[J'en sais rien du tout. Gryffondor ou Serdaigle, je pense ]
. Ouais, je sais, c'est la classe ! Hogwarts gère, en même temps, malgré Dumby qui passe pour un fou furieux avec ses Hogwarts Games. A ce propos, je trouve
[Je ne veux pas mourir. La vie est trop précieuse. Je ne suis pas l'élue. Je ne veux pas. J'en ai peur, oui.]
. Mais ce n'est que mon avis. Tant que personne ne fait de mal à
[Sun, mon chat tigré qui n'a qu'un oreille]
, ça me va, de toute manière. Et sinon, tu es vraiment certain que tu n'as jamais entendu parler de moi ?
Le Choixpeau est un sale curieux
Hé, salut toi ! Encore un nouveau sorcier, je commence à me sentir seul dans ma confrérie des chapeaux parlants, moi... Mais au moins, je n'ai pas besoin d'outils particuliers, alors qu'un sorcier sans sa baguette, il est carrément mal parti. Je suis sûr que t'en as une, alors fais pas ton petit cachottier, dis-moi comment elle est !

La baguette d'Eowyn mesure 22,4 centimètre. Elle est composé d'un bois de charme, connu pour être associé à des sorciers talentueux et honnêtes, avec une plume de Phénix. Elle est relativement souple et idéale pour les potions. La jeune femme se souviendra toujours du moment où elle a essayé cette baguette car en la brandissant, une légère décharge lui a secoué la main.

En fait, je viens de me rendre compte que je m'en fiche complètement. Parlons d'un truc plus intéressant... On a tous nos odeurs préférées. Moi, c'est celle du parchemin neuf déroulé chaque année, de la poussière de mon étagère dans le bureau de Dumbledore, et de la lasure de mon tabouret. Hé, ne te moque pas ! Tu crois vraiment que ton Amortentia est meilleur que le mien ? J'en doute, mais dis toujours.

Il parait que l'Amortentia définirait ce qui plait le plus à la personne. Pour Eowyn, ce serait en premier lieu l'odeur de l'eau de mer, elle qui a vécu toute son enfance dans une villa du sud de l'Angleterre et qui passait ses journées à jouer sur la plage avec son grand frère. Par la suite, ce serait l'odeur de l'huile essentielle de citron forte et pétillante comme elle.

Mouais, je suis pas convaincu. Bon, continuons. Quel est ton épouvantard, mon petit ? N'essaie même pas de me faire croire que tu n'as peur de rien, même moi je suis effrayé par un truc ! Si je te le dis, tu réponds à ma question, d'accord, donnant-donnant ? Bon. Moi, j'ai horreur des poux. En tant que chapeau, tu comprends bien que voilà, quoi. Allez, à ton tour, maintenant :

L'épouvantard d'Eowyn est tout simplement la Mort, vous savez cette entité qui apparait dans le conte des trois frères. Eowyn est effrayée par l'idée de mourir.


J'avoue que maintenant que tu le dis, je suis pas super rassuré. Mais courage, en plus j'en ai bientôt fini avec mes questions. Je sais que le Patronus est un sortilège super compliqué, mais j'imagine que tu sais plus ou moins la forme que le tien prend, ou prendra, non ?

Créer un patronus corporel est extrêmement difficile et Eowyn n'y est arrivé qu'une seule fois. Celui ci prit la forme d'un caméléon. Cela peut paraitre surprenant mais d'une certaine manière, ça représente bien la jeune femme qui peut changer, d'un claquement de doigt (avec un pincement de concentration), de cheveux ou de visage.

Et pour finir, tu dirais que tu es plutôt...
POUR COCHER UNE CASE, IL SUFFIT DE REMPLACER "unchecked" PAR "checked"

Harpies de Holyhead
Bièraubeurre
Licorne
Échecs (version sorcier)
Chocogrenouilles
Les Trois Balais
Dumby
Poudre de Cheminette
La Gazette du Sorcier
Mimi Geignarde


Canons de Chudley
Whisky Pur Feu
Hippogriffe
Quidditch
Dragées Surprises de Bertie Crochue
Chez Madame Pieddodu
Voldy
Transplanage
Le Chicaneur
Peeves

Et sinon, toi, ça va ?
Alors comme ça, tu veux en savoir plus sur moi IRL ? Tu serais pas du genre un peu trop curieux, par hasard ? Enfin bref, moi c'est
[Cam, Anna, Pumpkin]
, je suis
[Un chimpanzé, jusqu'à preuve du contraire]
, et j'ai
[L'âge que Rimbaud qualifiait n'être pas sérieux.]
. Ça te fait une belle jambe, de savoir ça, hein ? Bon, continuons. Si j'ai connu ce forum absolument merveilleux à l'ambiance indescriptiblement géniallissime (ou comment les admins se jettent des fleurs grâce à un questionnaire *pastaper*), c'est grâce à
Talichocottes.
, et d'ailleurs je pense qu'il est
[Bah il est cool, tout joli, tout nouveau et j'aime bien]
. Et vu qu'on se débarrasse pas de moi aussi facilement, tu devras me supporter
[de manière irrégulière, je n'en ai vraiment aucune idée]
. Voilà, je pense que maintenant, tu en sais suffisamment sur moi. Quoique, non, attends ! J'allais oublier :
[validé par Judie-choute]
. Maintenant, c'est bon. Allez, file, ou McGonagall va râler parce que tu traînes encore dans les couloirs !


Dernière édition par Eowyn S. Davenport le Lun 5 Aoû - 16:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Sam 13 Juil - 20:21

Le Chevalier du Catogan
raconte sa vie trépidante
Oyez oyez ! Je suis le Chevalier du Catogan, et sans me vanter, je suis probablement le tableau le plus réussi de tout Hogwarts, et ce n'est pas peu dire. Quand même, admire ces beaux coups de peinture ! Je suis sûr que tu est vert(e) de jalousie ! Il faut dire que toi... Ton miroir doit prendre peur, parfois, non ? Je rigole, cher(e) ami(e), je rigole. (Ou pas, haha !)

Il est difficile de décrire Eowyn. Eowyn n'est pas normale, Eowyn n'a pas un physique prédéfini. Son nez peut tour à tour être épaté ou en trompette, en forme de groin de porc ou aquilin. Sa bouche peut être fine ou charnue. Ses yeux changent de couleur selon ses envies et ses humeurs. Ses cheveux diffèrent également. Comme vous l'avez compris, Eowyn est métamorphomage. Et c'est cette particularité fait qu'elle ne passe pas inaperçue. D'une manière générale, Eowyn s'en tient à une crinière blonde ou brune, assez épaisse qui lui descend un peu en dessous des épaules. Son nez est aquilin, bien qu'un peu relevé en trompette. Ses pommettes sont saillantes et son sourire la fait instantanément rajeunir de quelques années, faisant apparaitre par la même occasion une dentition correcte, à défaut d'être parfaite. Elle n'a jamais eu besoin d'épiler ses sourcils, car à défaut d'être fins, ils ne sont pas épais au point d'avoir recourt à des modifications. De manière globale, Eowyn préfère le naturel et s'embête peu de se mettre en valeur.
Au niveau physique, elle n'est pas le prototype des mannequins qui n'a que la peau sur les eaux. Elle a des formes, bien qu'elles soient relativement harmonieuses, et critiquera tout ce qui concerne de prêt ou de loin le régime. De taille moyenne, la jeune femme est musclée mais elle n'a pas d'épaules carrées ou de tablettes de chocolat comme certaines.

Bon, d'accord, tu es presque aussi canon que moi. Et sinon, avant de te quitter pour de nouvelles aventures, es-tu aussi facile à vivre, courageux(se) et modeste que moi, que je revienne te voir en temps en temps ? Ou tu es aussi insupportable que la Grosse Dame qui passe son temps à piailler sur ses airs d'opéra ? Je blague, ne t'en fais pas. Personne ne peut rivaliser avec la Grosse Dame...

Commençons par le commencement : son don. Il fait partie de sa vie et il influe énormément sur son caractère. Cependant, elle ne le considère pas comme une malédiction, mais au contraire comme une force, une marque de différence. Eowyn n'aime pas être dans la norme, être un mouton qui suit l'opinion et la doxa. Elle affirme sans complexe sa différence, surtout avec la couleur de ses cheveux qu'elle peut changer à volonté. On peut d'ailleurs la qualifier parfois de grande gueule, il lui arrive d'avoir la langue un peu trop bien pendue. Impulsive, elle ne supporte pas l'échec et le fait d'avoir tord, elle se bute parfois et refuse de reconnaître ses tords ce qui aurait tendance à en énerver certains. Certains la qualifie de peste et de mauvaise langue, pourtant, elle n'est pas du genre à répandre des rumeurs. A vrai dire, les papotages de filles sur les garçons et la mode ne l'intéresse pas, elle préfère travailler et apprendre des choses. Obstinée, elle n'est pas du genre à stopper devant l'échec et s'acharnera sur un sortilège, une potion qui n'est pas parfaite. Car la perfection est importante. A défaut d'être maniaque, elle en demeure tout de même perfectionniste. Dans sa vie, tout doit être d'ailleurs délimité et rangé. Maniant l'ironie avec beaucoup de tact, elle essaye souvent de dédramatiser les situations en lançant quelques piques d'humour.  Ne vous avisez cependant pas de vous jouer d'elle, Eowyn n'est pas naïve et a bien les pieds sur terre : elle ne croira aucune histoire rocambolesque. De plus, elle déteste le mensonge et l'hypocrisie et si vous osez lui mentir, elle ne pardonnera pas. Rancunière comme un pou, c'est d'ailleurs une façon de se faire des ennemis et qui pourrait lui desservir lors de potentiels Hogwarts Games. Loyale envers ses amis, tout du moins ceux qui la supportent, elle serait bien incapable de les trahir. Néanmoins, et là où est son plus grand paradoxe, elle n'hésiterait pas à les tuer pour survivre. Bien que n'aimant pas la violence, elle est terrifiée depuis toujours par l'idée de mourir, c'en deviendrait presque une phobie. Chaque année, lors de la moisson, son cœur se serre et cesse de battre pendant les sélections. Elle se sait intelligente mais n'a pas l'âme d'une guerrière et encore moins de « l'élue » comme le dit si bien Dumbledore. Sa peur, qu'elle contrôle en permanence, Eowyn n'en a encore jamais parlé à personne, car elle sait que ce serait une faiblesse pour les jeux.

C'est l'histoire de la viiiie,
le cycle éteeernel !


1983. Clinique de Saint Mangouste.

    Johann et Mary Davenport souriaient. On pouvait voir le bonheur se refléter dans les yeux, un bonheur incommensurable, que seuls certaines personnes pouvaient reconnaître. On parlait souvent de  nouveaux-nés en désignant les venus au monde, mais on aurait pu parler également de « parents nés ». Cependant, ils ne pensaient pas encore aux difficultés qui arriveraient sans doute. Les premières nuits. Les premières poussées de dents. La phase où l'enfant dit non. La découverte des pouvoirs magiques. Les premières questions embarrassantes. « Maman comment on fait les enfants ? ». Oui, pour le moment, les deux parents étaient à des années lumière de se douter de ce qui les attendait. Ils étaient tous simplement heureux. Le Docteur Foreman constata cet état de béatitude lorsqu'il rentra dans la chambre où laquelle se trouvait les parents. Il voyait cette mine réjouie chez tous les patients depuis les quinze ans qu'il exerçait son métier de guérisseur. Dans ses bras se tenait une petite fille toute menue. Il s'approcha. « Voici votre petite fille » dit-il doucement, tout en leur tendant. La mère, heureuse comme jamais prit le poupon dans ses bras. Foreman estima que c'était le bon moment.
    « Je dois toutefois vous avertir que votre enfant est .. spéciale. » Le mot fit instantanément surgir une expression surprise sur le visage des parents. « Ne vous inquiétez pas, elle est en bonne santé » les rassura-t-il immédiatement. «Cependant.. votre enfant est particulière. Elle a un don. Elle est métamorphomage. »
    Foreman n'avait jamais été doué pour annoncer des diagnostics aux parents. Il manquait tout simplement de tact. Cependant, il savait très bien expliquer aux parents de quoi il en retournerait pour le futur et savait les rassurer sur l'avenir de leur enfant. C'est ce qu'il appliqua d'ailleurs sur les parents, achevant de les rassurer.
    « Comment s'appellera votre enfant ? » demanda-t-il finalement. Les deux parents se regardèrent et ce fut la mère qui répondit.
    « Eowyn. Elle s'appellera Eowyn. » Un prénom atypique, songea le docteur, mais qui convenait parfaitement avec ce qu'était l'enfant.


1987. Plymouth

    La petite fille regardait avec intérêt le bambin qui était dans son couffin. Comment peut-il être assez petit ? Se demandait-elle. Personne ne pouvait être aussi petit. Il n'était pas normal, elle en était convaincue. Le bambin s'anima soudain, faisant sursauter la jeune enfant. Il se mit instantanément à pleurer. Un son insupportable aux oreilles de sa grande soeur, qui se bougea immédiatement les oreilles et s'éloigna de lui. Alors c'était ça un bébé ? C'était lui son petit frère ? Elle se souvenait très bien du jour où ses parents étaient venus lui annoncer cette « incroyable nouvelle ». Elle allait devenir grande soeur. Elle se souvenait lorsqu'ils lui avaient annoncer qu'il partagerait SA chambre, SES jouets. Elle se souvenait lorsque sa mère était revenue quelques mois auparavant, en lui intimant de ne pas faire de bruit, de chuchotter. Eowyn détestait parler tout bas, elle avait l'impression d'être privée de libertés. Son père, sans doute alertée par le bruit, arriva dans la pièce. Eowyn crut bon de se dédouaner. « Je n'ai rien fait, Papa, je te jure. Il s'est mis à pleurer tout seul  ». Ses cheveux prirent une teinte chatain, presque foncée, signe qu'elle était gênée et confuse, ce qui convainquit son père de son innocence. Quelques minutes après, quand le bébé fut calmé, celui ci retourna vers elle. Quelque chose la tracassait, et il voulait savoir ce que c'était. « Que se passe-t-il Eowyn ? » Demanda-t-il à sa fille, tandis que celle ci s'était muré dans un silence brutal. « Rien, rien du tout , papa.  ». Le mensonge était perceptible, malgré les efforts qu'elle faisait. Johann n'était pas idiot. « C'est par rapport à ton petit frère ? Tu sais, tu n'as pas à être jaloux de lui. » La jeune fille baissa la tête. « Ce n'est pas ça, Papa. » murmura-t-elle après un léger silence. « Tu comprends, il est normal, lui. Il n'a pas les cheveux qui changent, il n'a pas mes soucis. »
    C'était cela qui préoccupait donc l'enfant. Jusqu'à présent, il n'avait pas pris soin d'expliquer de manière claire à sa fille ce qu'elle était. Elle n'avait eu que très peu de contact avec d'autres enfants sorciers et les questions embarrassantes venaient généralement avec l'âge. Il était donc temps de lui expliquer.
    « Eowyn, ce qui fait un sorcier, ce n'est pas son physique et ses capacités mais la façon dont ils s'en servent. Tu n'es pas la seule enfant avec ce don. Vous êtes plusieurs, même si vous êtes rares. Quand tu seras plus grande, tu apprendras à maitriser tes pouvoirs. » « Et j'irais à Poudlard ? » osa la jeune fille, avec espoir. « Bien sûr que tu iras à Poudlard, ma belle. » s'exclama son père en éclatant de rire, tout en ébouriffant ses cheveux redevenus blonds. Il espérait avoir rassuré la petite fille mais vu son air réjoui, cela semblait être le cas.


2000. Cimetière de Plymouth


    « Aujourd'hui, nous pleurons la mort de notre bien aimé Matt, reparti trop tôt vers les cieux. Certains d'entres vous pleureront un ami, un confident. D'autres pleureront la gentillesse d'âme qu'il incarnait, l'amour qu'il inspirait aux autres, le sentiment de protection que vous aviez envie de lui témoigner. Vous pleurez sa loyauté, son sacrifice et son courage, son innocence et sa défaite, toujours glorieux. Vous aurez dans la tête ses derniers moments, étouffé par le labyrinthe magique, par les plantes qui enserraient son cou, ses derniers instant, le visage bleu de suffocation et ses yeux se fermant enfin, la vie quittant son corps. Oui, vous pleurez ces instants qui vous ont enlevé cet homme formidable. Plus triste encore, mes parents pleureront leur fils, leur unique fils adoré, leur miracle. Je ne dis pas qu'il y avait favoritisme dans notre famille, vous savez. Chacun de nous était aimé différemment. Mais Matt.. Comment ne pas l'aimer, ne pas le choyer ? Vous pleurez tous, autour de moi, à mesure que le cerceuil s'enfonce dans la terre, irrévocablement, avec le corps de mon frère et également avec mon âme. Mais moi, je ne pleure pas. J'ai cessé de pleurer il y a bien longtemps, maintenant, parce que pleurer ne sert à rien. Je me souviens du rire de Matt. De ses espoirs. De ses rêves. De sa joie de vivre. Je me souviens de la peur lorsqu'il a appris qu'il était sélectionné. Oui, je me souviens des derniers mots que je lui ai adressé. La peur tordait mes traits, je n'étais pas rassurée. J'aurais peut être dû être plus confiante mais je n'y pouvais pas. Que ressentez-vous lorsque la personne à qui vous tenez le plus vous est arrachée ? Et je ne l'ai pas rassuré, comme je l'aurais du, non. C'est lui qui m'a rassuré. Mon petit frère. Sélectionné. Condamné. Savez-vous ce qu'il m'a dit ? « Il ne faut pas penser à la "perte, Eow'. Y penser c'est déjà perdre. »

    Le visage calme, les cheveux et les yeux noirs comme l'ébène, symbole du deuil, la jeune femme plia le papier qu'elle venait de lire, devant l'assemblée de témoins réunis pour le décès de frère. Préférant s'éloigner pour ne pas exposer son chagrin aux antres, Eowyn partit plus tôt de l'enterrement. Quelque chose en elle s'était brisé aujourd'hui. Car elle était désormais seule – plus que seule – face à sa dernière année à Poudlard. Sans son frère, que pouvait-il lui arriver de pire, désormais ?




Dernière édition par Eowyn S. Davenport le Dim 4 Aoû - 19:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISONCinquième AnnéePompom Bleu

ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISON
Cinquième Année
Pompom Bleu



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 252
◗ CRÉDITS : (avatar) wild heart ; (gifs) tumblr & wild heart ; (code) love.disaster

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 14 Juil - 9:27

JENNIFER **
Bienvenue, jolie demoiselle love you 
Bonne continuation pour ta fiche !

_________________

ZEPPELIN JUDE HEMINGWAY
but innocence is gone and what was right is wrong ; i'm bleeding out if the last thing that i do is bring it down i'll bleed out for you ; so i bare my skin and i count my sins and i close my eyes and i take it in i'm bleeding out i'm bleeding out for you ● bleeding out - imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité




MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 14 Juil - 16:18

Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


MAÎTRE DU JEU

MAÎTRE DU JEU



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 92
◗ CRÉDITS : Moriarty

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Sam 20 Juil - 16:40

Cela fait une semaine que tu as entamé ta fiche et elle est déjà plutôt complète, mais est-elle terminée ou as-tu besoin d'un délai supplémentaire pour la finir ?
Tiens nous au courant, et bon courage si tu souhaites ajouter quelques anecdotes ♥

_________________

nope (for the moment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Sam 20 Juil - 17:57

Coucou !
Alors en fait, je pars en vacances dès demain et j'ai été relativement prise de court cette semaine à cause de ces vacances qui n'étaient pas prévues (et aussi de mes inscriptions à la fac..).
Bref, je comptais demander une rallonge de toute façon, mais je n'aurais sans doute pas le temps de la terminer avant demain (il ne reste pas grand chose, m'enfin...). Du coup, je reviens le 31.. Serait-il possible de m'accorder un délai jusque là ? Elle sera prête le 31 au soir, bien sûr (j'écrirais la fin sur la plage mr red ) Merci si c'est possible, en tout cas. love you 

_________________

Pain
It's like you're screaming, and no one can hear, you almost feel ashamed that someone could be that important that without them, you feel like nothing. No one will ever understand how much it hurts. You feel hopeless; like nothing can save you. And when it's over, and it's gone, you almost wish that you could have all that bad stuff back so that you could have the good.
© sweet peach
 

J'écris en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISONCinquième AnnéePompom Bleu

ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISON
Cinquième Année
Pompom Bleu



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 252
◗ CRÉDITS : (avatar) wild heart ; (gifs) tumblr & wild heart ; (code) love.disaster

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Sam 20 Juil - 18:01

On prend note, pas de souci pour le délai :)
Passe de bonnes vacances !

_________________

ZEPPELIN JUDE HEMINGWAY
but innocence is gone and what was right is wrong ; i'm bleeding out if the last thing that i do is bring it down i'll bleed out for you ; so i bare my skin and i count my sins and i close my eyes and i take it in i'm bleeding out i'm bleeding out for you ● bleeding out - imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 4 Aoû - 18:24

Désolée du retard, j'ai eu quelques soucis à mon retour de vacances. Je termine ma fiche ce soir même love you 

_________________

Pain
It's like you're screaming, and no one can hear, you almost feel ashamed that someone could be that important that without them, you feel like nothing. No one will ever understand how much it hurts. You feel hopeless; like nothing can save you. And when it's over, and it's gone, you almost wish that you could have all that bad stuff back so that you could have the good.
© sweet peach
 

J'écris en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISONCinquième AnnéePompom Bleu

ADMIN PSYCHOTIQUE EN VOIE DE GUÉRISON
Cinquième Année
Pompom Bleu



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 252
◗ CRÉDITS : (avatar) wild heart ; (gifs) tumblr & wild heart ; (code) love.disaster

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 4 Aoû - 18:38

Pas de problème ! Hâte de lire tout ça ♥

_________________

ZEPPELIN JUDE HEMINGWAY
but innocence is gone and what was right is wrong ; i'm bleeding out if the last thing that i do is bring it down i'll bleed out for you ; so i bare my skin and i count my sins and i close my eyes and i take it in i'm bleeding out i'm bleeding out for you ● bleeding out - imagine dragons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 4 Aoû - 19:54

Voilà, normalement, j'ai terminé mon histoire. S'il y a quelque chose à modifier ou à rajouter, pas de soucis là-dessus. J'ai hésité à mettre une partie sur sa répartition mais je trouvais que ça n'apportait pas grand chose. Enfin, bref, c'est fini, je vous laisse juger. love you 

_________________

Pain
It's like you're screaming, and no one can hear, you almost feel ashamed that someone could be that important that without them, you feel like nothing. No one will ever understand how much it hurts. You feel hopeless; like nothing can save you. And when it's over, and it's gone, you almost wish that you could have all that bad stuff back so that you could have the good.
© sweet peach
 

J'écris en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


MAÎTRE DU JEU

MAÎTRE DU JEU



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 92
◗ CRÉDITS : Moriarty

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Lun 5 Aoû - 16:20




Félicitations !

Le staff est ravi de t'annoncer que tu es désormais validé, et que tu es réparti dans le groupe Ravenclaw ! C'est un super groupe, hein ? Tu es content, ça se voit ! Nous espérons que tu te plairas parmi nous, et que tu réussiras à t'approprier ton personnage et à t'éclater en RP.
Si tu as des questions ou que tu n'as pas bien saisi quelque chose, n'hésite pas à nous le demander ici même ou bien par MP, nous nous ferons un plaisir de te répondre au plus vite. Tu peux aussi aller faire un tour sur la Chat Box, si ce n'est pas déjà fait, on te fera un accueil du tonnerre, tu peux compter la dessus !


N'oublie surtout pas ...

Maintenant que tu es validé, n'oublie pas de :
recenser ton avatar, ta baguette et ton patronus dans les listes se trouvant ici. Si tu ne le fais pas, quelqu'un risquerait de te les piquer, alors tu es prévenu !
créer tes fiches de liens et de rps dans les forums appropriés. Si tu n'as pas de codes pour tes fiches, ne t'inquiète pas, nous t'en proposerons quelques uns.
demander les éventuels postes ou clubs que tu souhaiterais (ex : quidditch, poste de préfet, cheerleader, etc).
et surtout, n'oublie pas de passer nous faire un petit coucou sur la Chat Box, car on ne mord pas et on sera ravi de t'accueillir sur Felix Felicis comme il se doit !


_________________

nope (for the moment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Septième AnnéeBatteuse Bleue

Septième Année
Batteuse Bleue



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 31
◗ CRÉDITS : Cripsow

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Lun 5 Aoû - 17:33

Merci beaucoup de la validation love you 

_________________

Pain
It's like you're screaming, and no one can hear, you almost feel ashamed that someone could be that important that without them, you feel like nothing. No one will ever understand how much it hurts. You feel hopeless; like nothing can save you. And when it's over, and it's gone, you almost wish that you could have all that bad stuff back so that you could have the good.
© sweet peach
 

J'écris en cornflowerblue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Sixième Année Poursuiveuse Rouge

Sixième Année
Poursuiveuse Rouge



◗ HIBOUX ENVOYÉS : 251
◗ CRÉDITS : Bazzart.

MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Lun 5 Aoû - 21:48

Bienvenue à toi =)

_________________

I'm lost ∞


❝ When you smile, I smile.❞
© Freedom.thief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité




MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre. Dim 11 Aoû - 8:50

Bienvenue bien qu'en retard !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre.

Revenir en haut Aller en bas

Eowyn ♣ Il ne faut pas penser à la "perte". Y penser c'est déjà perdre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Felix Felicis :: AVANT DE COMMENCER :: Cérémonie de Répartition :: Fiches validées-